Pour effectuer le Face Off, un partenaire s'assoit sur le sol ou sur un lit avec les jambes droites devant. L'autre partenaire se tient dos au partenaire assis, de sorte que le dos du partenaire debout soit près du visage de son partenaire et ses pieds de chaque côté de ses jambes. Cette position peut très bien fonctionner si un partenaire est handicapé et un partenaire n'est pas handicapé.

Le partenaire debout se penche à la taille et pose sa bouche sur les organes génitaux de son partenaire pour pratiquer le sexe oral. Penchée, la personne assise peut accéder aux organes génitaux de son partenaire avec sa bouche et pratiquer le sexe oral. Nous reconnaissons que pour les personnes souffrant d'hypermobilité et d'autres handicaps qui ont un impact sur la position debout, cette position peut ne pas être confortable ou possible à atteindre, et ce n'est pas grave.

S'il est capable de se tenir debout, le partenaire debout peut également baisser les mains pour se stabiliser ou demander à son partenaire de tenir son dos ou ses jambes pour l'aider à rester en position. Il est important d'avoir une discussion entre vous sur les impacts sur le corps avant de commencer cela.

Les jambes du partenaire debout peuvent se fatiguer en position Face Off s'il les garde droites. C'est aussi un problème pour les personnes handicapées qui peuvent se tenir debout. Si possible, plier un peu les genoux est plus confortable.

Certaines personnes peuvent également ne pas avoir la capacité physique de se pencher suffisamment pour atteindre les organes génitaux de leur partenaire. C'est bon! Vous pouvez adapter la position et vous mettre les pieds derrière le dos de votre partenaire pour réduire la flexion nécessaire. Alternativement, ils pourraient utiliser leurs mains plutôt que leur bouche pour donner du plaisir.

Effectuer le 69 standard en position allongée est plus facile et constitue une autre option pour le sexe oral simultané. Cela pourrait être une option beaucoup plus accessible pour les personnes qui ne peuvent pas se lever, se pencher ou qui n'ont pas un bon contrôle du tronc, comme les personnes atteintes de paralysie cérébrale.



Lien source

5/5